La Toxine Botulique (BOTOX)

En esthétique, la toxine botulique sert à atténuer les rides ou à prévenir leur apparition.

La toxine botulique traite les rides d’expression du visage sans figer l’expression en relaxant les muscles qui les créent.

Elle ne remplit pas les rides comme les injections de comblement (produits à base d’acide hyaluronique) mais détend les zones traitées.

Une séance de Botox permet de traiter les: rides du front, rides du lion (entre les sourcils), rides de la patte d’oie (coin externe des yeux).

Qu’est ce que le BOTOX ?

Le Botox® est le nom commercial de la toxine botulique produite par le Laboratoire Allergan. On parle souvent de Botox au lieu d’utiliser le terme de toxine botulique.

La toxine botulique est une neurotoxine (la toxine bloque la conduction nerveuse) sécrétée par une bactérie: le Clostridium botulinum.

A fortes doses, cette toxine est un puissant poison. Elle est notamment responsable du botulisme, une infection alimentaire généralement contractée lors de la consommation d’aliments avariés et qui entraîne des paralysies musculaires.

La toxine botulique – produit parfois controversé ces dernières années – a révolutionné la médecine esthétique.

Depuis très longtemps on utilise la toxine botulique pour traiter de nombreuses maladies, par exemple en ORL des spasmes laryngés et en ophtalmologie certains spasmes oculaires, ou bien encore certains torticolis.

C’est grâce à ces traitements que l’on a découvert son pouvoir sur les rides.

Comment agit la toxine botulique (Botox) ?

Les nerfs fabriquent et transportent une substance chimique – l’acetylcholine – qui permet au muscle de se contracter. La toxine botulique empêche la propagation de l’acetylcholine et bloque ainsi la contraction du muscle.

La toxine botulique est utilisée en injections locales à faible dose.

Elle agit sur la force musculaire en la diminuant. Selon la quantité injectée, on peut avoir une action plus ou moins importante.

Quel est sont mode d’action sur les rides ?

Le muscle est relaxé par le Botox et ne se contracte plus, stoppant ainsi l’évolution des rides d’expression.

C’est ainsi que le traitement par Botox traite les rides et prévient leur formation.

Le but du botox le plus souvent recherché est de réduire l’action des muscles situés au niveau du front et du contour des yeux, afin d’atténuer aussi bien les rides horizontales que les rides verticales provoquées par la contraction de ces muscles.

Elle permet d’obtenir un lissage des rides horizontales du front, des rides verticales entre les yeux (dites rides du lion) et des rides de la patte d’oie (rides en éventail de l’angle externe de l’œil).

Une telle utilisation permet d’obtenir un effet de rajeunissement par relâchement de la tension musculaire .

Pour qui ?

Les patients peuvent être jeunes ou âgés, tout dépend de la force de leurs muscles et de leur type de peau .

Les injections de toxine botulique peuvent être envisagées chez les hommes et les femmes qui présentent des rides de repos au niveau du front, de la patte d’oie ou de la ride du lion ainsi que pour un visage paraissant fatigué ou sévère.

Quel résultat pouvez vous attendre ?

Le résultat reste naturel et souvent peu perceptible pour l’entourage hormis l’effet « bonne mine et reposé ».

Rides du front, avant/après :

  

Rides du lion, avant/après :

 

Rides de la patte d’oie, avant/après :

   

Bien sûr les rides reflètent votre histoire mais aujourd’hui vous avez la possibilité de choisir de garder uniquement celles que vous voulez, en général celles qui apportent du charme.

Combien de temps dure l’effet de la toxine botulique ou Botox?

L’effet du Botox met quelques jours à s’installer.

Il faut compter 8 à 15 JOURS pour que le Botox fasse entièrement son effet.

L’effet du traitement durera selon les localisations entre 3 et 6 mois.

Comment se passe la séance d’injection ?

Elle est toujours réalisée après une consultation pour analyser votre visage, l’étendue et la tonicité des muscles responsables des rides de repos.

Les injections elles mêmes durent une quinzaine de minutes hors consultation.

Il s’agit de quelques minuscules injections à quelques millimètres de profondeur, réparties sur les muscles peauciers du front ou inter-sourciliers (ride du lion) et aussi sur les muscles créant les rides de la patte d’oie.

Cela est quasiment indolore car la toxine botulique peut s’injecter avec des aiguilles extrêmement fines.

Suite à l’injection il persiste durant quelques dizaines de minutes une petite papule (comme une piqûre d’insecte), qui va disparaître très rapidement.

Une consultation de contrôle sera réalisée deux semaines après la séance.

Quelles sont les suites ?

La reprise des activités est immédiate.

Il n’y a aucune convalescence particulière à prévoir. Pas d’arrêt de travail non plus.

Cependant quelques petites précautions: Éviter de se pencher en avant dans l’heure qui suit le traitement, pas de sport intensif durant 24 heures, éviter les chaleurs importantes (sauna, hammam) dans la semaine qui suit, éviter les expositions solaires prolongées la semaine suivant le traitement. Ne pas masser la zone profondément, le maquillage et l’hygiène quotidienne peuvent être assurés sans appuyer trop fortement.

Si j’arrête le traitement est-ce que cela va être pire après?

Bien sûr que non, les muscles vont reprendre leur force normale et la peau va à nouveau se plisser, mais elle aura été préservée durant plusieurs mois. Donc au contraire même si on arrête de se traiter ce sera mieux qu’avant.

La toxine botulique est elle dangereuse ? Quels sont les effets secondaires ?

C’est un médicament qui a une autorisation de mise sur le marché avec des études très strictes, en France, en Europe, aux États Unis et dans le monde entier. Le recul sur ce produit est très important et il a été utilisé dans des indications médicales avant l’esthétique.
Lors des traitements médicaux, les doses injectées sont bien plus importantes que dans les traitements esthétiques (2 à 10 fois plus), et à une fréquence plus importante et ce depuis de nombreuses années.

Ses effets secondaires sont peu fréquents :

Apparition d’un petit bleu qui disparaît en quelques jours (peu fréquent).

On peut avoir des céphalées qui disparaissent en quelques jours (rare).

Un léger œdème peut se développer (très rare).

Un ptôsis (descente de la paupière) est possible si l’injection est mal dosée ou mal positionnée. (très rare).

Comme tout acte médical, des complications sont rares mais possibles, elles sont détaillées dans la fiche d’informations de la société française de chirurgie esthétique.

Lors de votre première consultation, le docteur vous examinera, vous questionnera sur vos antécédents médicaux et vérifiera que vous ne présentez aucune contre-indication ou problème de santé demandant un examen supplémentaire.

Quelle toxine botulique utilisons nous?

La toxine utilisée en en chirurgie esthétique est la toxine botulique de type A ou BTX-A.

En France et en Angleterre, les seuls produits à avoir l’AMM (autorisation de mise sur le marché) sont :

  • Azzalure™ (Q-Med/Galderma)
  • Vistabel™ (Allergan)
  • Bocouture™ (Merz)

Nous n’utilisons pas d’autres toxines (attention aux toxines d’origines asiatiques moins couteuses).

Le choix de la toxine est une question d’affinité personnelle mais depend aussi du patient. Certains patients développent des résistances ou baisses d’efficacité à telle ou telle toxine botulique.

Aucune n’est « meilleure » que l’autre. Le Dr. Monlibert choisira celle qui sera le plus adapté au traitement décidé lors de la consultation et au résultat que vous en attendez.

Le traitement sera réadapté selon chaque contexte, comme pour tout traitement médical.